Coordonné par le Centre d’Examens de Santé de la Dordogne, le dépistage de la rétinopathie diabétique est une action qui concerne l’ensemble du territoire de la Dordogne.
Ce dispositif fait intervenir, des professionnels de santé engagés auprès des patients diabétiques. De l’orthoptiste qui fait les clichés, aux ophtalmologistes qui les interprètent, le médecin traitant, en bout de chaîne, dispose des éléments essentiels pour orienter le patient de façon plus ou moins urgente en fonction des résultats, parler des complications possibles du diabète et renforcer la prévention.
Le Centre d’Examens de Santé ambitionne de pouvoir faire bénéficier à 400 personnes, d’un examen de dépistage de la rétinopathie diabétique en Dordogne.

Le terrain d’implantation de la Maison de Santé est situé au cœur du bourg de St Cyprien, à proximité d’une zone résidentielle,  non loin des commerces et des différents services de proximité dans une zone nommée Le Priolat, desservie au nord par la rue de la Grange des Pères, à l’Est par la rue Sainte Sabine (RD49).

La Maison de santé d’une superficie de 1240m2 (hors abords) est implantée sur une surface totale de de 14 000  m 2 .
Elle répondra aux besoins de tout un territoire concerné par le risque de désertification médicale, au-delà des limites communales.

Les  professionnels en exercice sur la commune se sont engagés dans cette opération et ont obtenu  auprès de l’Agence Régionale de Santé la  labellisation du projet (projet d’organisation pluri-professionnelle consistant à élaborer les protocoles de prises en charge des patients dans la nouvelle structure).

La Maison de Santé va permettre d’accueillir une vingtaine de professionnels. Elle compte déjà 4 médecins, 2 cabinets d’infirmières, 2 kinésithérapeutes, 1 podologue, 1 ostéopathe, 1 psychologue, 1 diététicienne. Des  cabinets supplémentaires sont réservés pour les vacations de spécialistes. Elle sera dotée également d’une salle de télémédecine et d’une salle d’urgence.

Deux  logements permettront de recevoir les remplaçants ou stagiaires des différents professionnels.

Travaux d’aménagement intérieur

Comme chaque année, la CPAM participe avec le Département, au Dossier spécial santé en Dordogne du Sud-Ouest (présent aussi dans la Dordogne Libre) paru le 19 novembre.

Ce tuto vous présente comment il est facile de s’inscrire sur Soignerenperigord.fr pour créer vos annonces.

Le collège Sciences de la santé de l’Université de Bordeaux a pour mission l’enseignement et la recherche dans le domaine de la santé au sens large : sciences fondamentales, sciences appliquées aux médicaments et produits de santé, biologie médicale, sciences de la vie et de la santé publique, sciences de l’environnement, sciences médicales et sciences odontologiques.

L’Université de Bordeaux à ajouté à sa filière santé, l’antenne de Périgueux pour l’enseignement du Parcours d’Accès Spécifique Santé – PASS (ex PACES).

Les cours magistraux seront diffusés à partir de la rentrée 2020, dans un amphithéâtre équipé de matériel neuf. Les Enseignements Dirigés – ED, se feront en salles immersives.

Retrouvez des informations et contact, sur la page régulièrement actualisée, du site « Collège Santé de l’Université de Bordeaux« .

Article Ameli.fr

Développé par l’Assurance Maladie, l’outil Rézone vise à aider les médecins dans le choix de leur lieu d’installation. Il leur permet de visualiser les caractéristiques d’un territoire et les aides à l’installation ou au maintien dans les zones sous denses qui y sont disponibles. Grâce aux données qu’il contient, les médecins peuvent apprécier le potentiel de développement d’une activité et d’une patientèle.
Quelles sont les données consultables sur Rézone ?

L’outil est disponible sur Soignerenperigord.fr ou directement ici. Les données sont accessibles sans compte et consultables par tous (professionnels, institutions, assurés), sur l’ensemble du territoire, dans le respect de la réglementation sur la protection des données fixée par la Cnil (Commission nationale de l’informatique et des libertés).

Après avoir choisi une région, le médecin peut consulter :les caractéristiques essentielles de la patientèle (classes d’âge, exonération du ticket modérateur, bénéficiaires de la Complémentaire santé solidaire) ;
la démographie des professionnels de santé (nombre, âge, secteur, mode d’exercice) ;
l’activité des professionnels de santé (actes cliniques (1) et actes techniques (2)) ;
l’environnement hospitalier, sanitaire et médico-social : hôpitaux, cliniques, établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad), hospitalisation à domicile (HAD), unités de dialyse, soins de suite et de rééducation (SSR)…

  • les caractéristiques essentielles de la patientèle (classes d’âge, exonération du ticket modérateur, bénéficiaires de la Complémentaire santé solidaire) ;
  • la démographie des professionnels de santé (nombre, âge, secteur, mode d’exercice) ;
  • l’activité des professionnels de santé (actes cliniques (1) et actes techniques (2)) ;
  • l’environnement hospitalier, sanitaire et médico-social : hôpitaux, cliniques, établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad), hospitalisation à domicile (HAD), unités de dialyse, soins de suite et de rééducation (SSR)… ;
  • les structures et organisations d’exercice coordonné :
    – actuellement : les centres de santé et les maisons de santé pluriprofessionnelles (MSP),
    – prochainement : les communautés professionnelles territoriales de santé (CPTS).

Le médecin peut aussi accéder à une comparaison des chiffres clés du territoire aux valeurs départementales et régionales.
Rézone, pour s’informer sur les aides à l’installation

Rézone identifie les zones éligibles à des aides à l’installation et au maintien à l’activité, financées par :

l’Assurance Maladie ; l’agence régionale de santé (ARS) ; les unions de recouvrement des cotisations de sécurité sociale et d’allocations familiales (Urssaf).

Grâce à un simulateur, le médecin peut notamment connaître son éligibilité potentielle à l’un des 4 contrats pour lutter contre la désertification médicale proposés par l’Assurance Maladie et prévus par la convention médicale de 2016 :

le contrat d’aide à l’installation (CAIM) ; le contrat de stabilisation et de coordination (Coscom) ; le contrat de transition (Cotram) ; le contrat de solidarité territoriale (CSTM).

(1) Actes cliniques : consultations + visites

(2) Actes techniques : chirurgie + échographie + imagerie

Innovation, révolution culturelle, véritable projet d’établissement et de territoire. L’équipe de « Soignerenperigord » est allée à la rencontre de l’Ehpad de la Madeleine à Bergerac, où la pratique de la télémédecine est devenue quasi quotidienne. A travers plusieurs vidéos, découvrez comment la télémédecine est devenue un atout supplémentaire pour mieux soigner les patients et comment s’organise la CPTS du Bergeracois autour de la télémédecine pour faciliter l’accès des patients aux soignants.

Dr Rousseau – Président de l’EHPAD de la Madeleine à Bergerac
M. Connangle – Directeur de l’EHPAD de la Madeleine à Bergerac
Dr Grand – Médecin Coordonnateur et Chef de Projet en e-santé.
M. Delamare – Responsable MAIA en Bergeracois

Le Grand Périgueux et la Communauté d’agglomération bergeracoise déroulent le tapis rouge aux futurs docteurs en stage dans le département.

La Dordogne chouchoute ses internes. Mardi 21 mai 2019, le Grand Périgueux, en partenariat avec son homologue de la Communauté d’agglomération bergeracoise, a mis les petits plats dans les grands pour recevoir les 35 étudiants en médecine qui ont choisi la Dordogne pour effectuer leur stage au cours des six prochains mois.

Pourquoi devenir MSU ?

Quelles raisons, quelles motivations ont poussé plusieurs de vos confrères à devenir maître de stage ? Quels bénéfices tirent-ils de cette expérience ? Pour en savoir plus, regardez en vidéo le témoignage de Dr HAMMEL, MSU à Marsac-sur-l’Isle.

Aidez les étudiants à devenir médecin généraliste ! Devenez MSU :

  • pour partager votre expérience professionnelle, transmettre votre savoir en passant le relai à la nouvelle génération.
  • pour faire découvrir aux étudiants la richesse et la réalité de leur futur exercice en les faisant bénéficier d’un apprentissage optimal sur le terrain.
  • pour promouvoir la médecine générale et transmettre des compétences qui lui sont spécifiques telles que l’approche centrée patient, la gestion des pathologies les plus fréquentes, la diversité et la complexité de la discipline, la notion de réseau de soins en ville.

Devenir MSU est également un moyen :

  • de se remettre en question, de mettre à jour ses connaissances et de les partager.
  • d’améliorer ses pratiques, ses compétences en médecine générale.
  • de lutter contre l’épuisement professionnel, le burn-out, en sortant de la routine, en prenant du recul sur sa pratique. Cela permet de réconcilier les médecins généralistes avec le plaisir au travail. C’est une réelle plus value au quotidien.
  • de trouver facilement un remplaçant, un futur associé, voire un successeur. Vous connaissez votre interne. Vous pouvez également contacter les autres internes car vous faites partie d’un réseau que sont les MSU.
  • de diversifier sa pratique en tirant bénéfice de la formation continue, de l’enseignement, de la recherche.

Médecins généralistes, vous souhaitez devenir Maître de Stage des Universités (MSU), vous hésitez encore, ou vous vous demandez de quoi il s’agit ? Pour en savoir plus, consultez notre page web

Le Dossier Médical Partagé, ou DMP, est un service qui vous permet de retrouver l’ensemble des informations médicales d’un patient qui y ont été déposées par vos confrères, le patient, et vous-même. Il favorise la coordination, la qualité et la continuité des soins entre tous les professionnels de santé, en ville comme à l’hôpital.

Quel est l’intérêt du DMP ?

Le Dossier Médical Partagé est un outil qui vise à contribuer à l’amélioration de la qualité et de la sécurité des soins, en ville comme à l’hôpital. En simplifiant la transmission des informations médicales entre professionnels de santé, il permet une meilleure prise en charge de la santé de chaque patient, en évitant les examens et les prescriptions inutiles, la iatrogénie médicamenteuse, les allergies ou les incompatibilités de traitement. Le DMP est particulièrement utile lors d’une hospitalisation, d’une première consultation ou en cas d’urgence.

En savoir plus sur ameli.fr